mail adressé à Jean MORIN (Vice-Président du Conseil Départemental de la Manche CD50) le 7 mars 2019

Objet: Compte-rendu de la réunion du 27.02.19 entre la coordination portuaire et le CD50

Date: 7 mars 2019 à 10:56:04 UTC+1

À: Jean Morin <jean.morin@manche.fr>

Cc: Jean-Marc JULIENNE <jean-marc.julienne@manche.fr>, olivier.lemaignen@manche.fr, lysandre.lemaigre@manche.fr, Laurent.clergeau@manche.fr, opcpaca@gmail.com, Franck Leclercq <fleclercq@cherbourg-marine.com>, Eric PAIN <secretaire@agpngranville.com>, Marie-Pierre DUREL <mp.durel@orange.fr>, « cdg50.pa » <cdg50.pa@gmail.com>, Yves Hubert <yves-hubert.picardie@wanadoo.fr>, Didier LEGUELINEL <naya.catherine@wanadoo.fr>, « Gilles LEZAN [1495:direction] » <lezangil@yahoo.fr>, Olivier RAPEAUD <olivier.rapeaud@sfr.fr>, Jean-Pierre CARLI <jean-pierre.carli@orange.fr>, olivier Robaey <o.robaey.crng@gmail.com>, Pascal Blanchet <ps.blanchet@wanadoo.fr>, « Yves HERSENT [702:direction] » <yves.hersent@wanadoo.fr>, ‘VOILERIE GRANVILLAISE’ <eric@voileriegranvillaise.com>, ROSTAING Gilles <Gilles.ROSTAING@normandie.cci.fr>, QUELAVOINE Nathalie <Nathalie.QUELAVOINE@normandie.cci.fr>, contact@aphgranville.fr, Eric PAIN <secretaire@agpngranville.com>

Bonsoir Monsieur Morin,

Nous vous remercions pour le temps que vous nous avez consacré, pour nous écouter et nous présenter l’état d’avancement du projet portuaire.

Comme convenu, nous vous adressons ci-joint le « compte-rendu » de cette réunion, ainsi que le « power point » de notre présentation.

Nous restons à votre écoute pour « interagir » sur les premières actions.

Bien cordialement,

Eric PAIN

pour la « La coordination portuaire » de GRANVILLE

Compte rendu de la coordination portuaire du 27 février 2019

Lieu : criée de Granville
Personnes présentes,
Pour le CD 50 :
Jean MORIN – Vice-Président du CD50
Jean Marc JULIENNE – Conseiller Départemental CD 50
Olivier LEMAIGNEN – Directeur Service Mer et ports – CD 50
Lysandre LEMAIGRE – Responsable de l’Agence Départementale Sud
Laurent CLERGEAU – Responsable service de la mer et de l’exploitation portuaire et aéroportuaire.
Yanek WYSOKA – Chargé de mission CD 50
Roger DAVY – Conseiller municipal Granville et Président du CRNG
Olivier ROBAEY – Directeur du CRNG

Pour la Coordination portuaire :
Franck LECLERCQ – Président AGPN
Eric PAIN – Secrétaire AGPN
Marie-Pierre DUREL – Présidente APH
Yves HUBERT – Vice-Président APH
Daniel CLERTÉ- Vice-Président APH
Patrick ALVES – Président du CPAG
Gérard MONGIN – Vice-Président CPAG
Didier LEGUELINEL – Co-responsable de l’Antenne Granvillaise du Comité régional des pêches maritimes
Gilles LEZAN – Président du YCG
Olivier RAPEAUD – Vice-Président YCG
Jean Pierre CARLI – Président de la SNSM
Yves HERSENT – Patron du Canot de la SNSM

Pour la CCI Ouest Normandie :
Eric VARIN – Président de la Commission des Services Gérés
Gilles ROSTAING – Directeur des Services Gérés
Nathalie QUÉLAVOINE – Attachée de Direction

L’ordre du jour est le suivant :
1. Présentation des personnes présentes
2. Présentation du Powerpoint de la coordination portuaire par chaqueresponsable d’activité
3. Présentation du Powerpoint du conseil départemental du 50
4. Commentaires

Suite aux présentations des power-points respectifs, les points clés retenus sont :
1) La coordination portuaire note l’engagement du Conseil Départemental de la Manche de mener le projet d’extension portuaire parallèlement au projet d’aménagement immobilier.
2) Nous convenons ensemble d’une prochaine réunion le 4 juillet 2019 pour faire le point sur l’avancement du projet d’extension portuaire.
3) En attendant cette date, le Conseil Départemental de la Manche note qu’un signe fort doit être donné à la coordination portuaire en engageant les démarches administratives nécessaires à la réalisation du projet d’extension portuaire.
4) Le Conseil départemental de la Manche s’engage à fournir la copie de son « power-point » aux personnes présentes ; de son côté, la coordination portuaire s’engage à fournir la copie de son « power-point » au Conseil Départemental de la Manche ; la
condition de cet échange est que les documents respectifs ne soient pas diffusés en dehors de l’assemblée présente (pas aux médias par exemple)
5) La coordination portuaire confirme sa volonté de travailler de manière interactive avec le Conseil Départemental de la Manche sur le projet d’extension portuaire.
La coordination portuaire entend donc être partie prenante de réunions techniques sans attendre la date du 4 juillet 2019 et demande au Conseil Départemental de la Manche un plan d’actions pour chacun des sujets de l’extension portuaire.
6) La coordination portuaire insiste sur le fait que l’aménagement portuaire et immobilier ne doit pas tenir compte uniquement de la conservation des activités existantes et de leurs outils respectifs, mais d ’un développement naturel que le bassin de Granville et son attractivité permet, en lien avec le potentiel que générera le projet d’extension. (Surfaces de magasins, d’ateliers, de terre-plein)
7) La coordination portuaire souhaite continuer son action engagée avec la CCI OUEST NORMANDIE, dans le cadre d’une mission d’accompagnement dans le développement économique des Entreprises qui composent les activités portuaires de GRANVILLE, sur l’ÉCONOMIE du projet d’extension portuaire.
8) Dans ce cadre, la coordination portuaire souhaite rappeler que l’augmentation de 50% de la surface du bassin du Port du Hérel, permettrait un autofinancement de l’extension portuaire sur 30 ou 40 ans.

Certains aspects techniques du projet sont soulevés
– Certaines activités ne peuvent être interrompues ou déplacées sans prévoir leur relogement préalable (ex : frigos pour la filière pêche)
– Certaines activités doivent être déplacées (pendant les travaux) sans préjudice pour leur rentabilité (marges faibles)
– Le terreplein ouest doit sans doute être réalisé avant, pour servir de zone tampon
– Il est indispensable d’intégrer dans le projet, les activités nautiques
actuellement délocalisées à la périphérie de Granville.

Enfin certaines remarques du conseil départemental ont posé question à la coordination
– L’inquiétude du conseil départemental sur la capacité du futur port à se remplir dénote une certaine défiance (références à certains ports normands en difficulté)
– Le conseil départemental doit-il faire des choix pour préserver l’attractivité de Carteret ou Dielette ?
– Que signifie « l’aménageur ne pourra pas attendre indéfiniment » ?

La coordination portuaire rappelle de façon unanime, que la prise en compte de ces demandes et principalement l’extension portuaire, le calendrier de leur mise en oeuvre, élaborés par les professionnels et les représentants des usagers du Port, est un préalable à toute discussion sur un projet d’aménagement urbain.

Fait à Granville, le 06/03/2019