Nouvelle Présidence au CRNG

 

Roger Davy a ouvert l’assemblée générale de l’association du Centre régional nautique de Granville (Manche), ce lundi 14 décembre 2020, en tant que président, alors qu’il n’est plus un élu granvillais depuis les élections municipales du 26 juin.

L’ex-adjoint aux sports avait succédé à Marie-Mathilde Lezan qui avait démissionné du même poste en novembre 2016, puis du conseil municipal en janvier 2017, avec d’autres élus de la majorité et de l’opposition.

Roger Davy était trésorier de l’association depuis 2014, puis élu président le 12 juin 2017 lors d’une assemblée générale extraordinaire. « Le 24 juillet, j’ai reçu un mail pour savoir quand était prévue l’assemblée générale extraordinaire. Eh bien cela m’a motivé à continuer et d’aller au bout de mon mandat de président, jusqu’à cette assemblée générale », explique Roger Davy qui n’a donc pas organisé une assemblée extraordinaire anticipée, comme ça avait été fait en 2017 pour son élection.

Premier résultat négatif depuis six ans

L’association emploie 32 permanents et une cinquantaine de saisonniers en été. Son chiffre d’affaires a dépassé les 2 millions d’euros, fin à septembre 2017, et s’établissait à 1,87 million d’euros deux ans plus tard.

Depuis la mi-octobre 2019, des chambres dans la partie hébergement ont été condamnées « après l’affaissement d’une dalle béton », explique Olivier Robaey, directeur depuis novembre 2017. Entraînant pour le coup « une perte de 42 % de notre capacité d’accueil. » Du 15 mars au 11 mai, « nous avons été fermés administrativement pour cause de Covid. Puis nous avons fait une très bonne saison d’été avec 60 000 € de plus que l’année dernière. »

Arrêté au 30 septembre 2020, le chiffre d’affaires du dernier exercice s’élève à 1,45 million d’euros, avec un résultat négatif de 85 060 € en sachant que 54 000 € ont été provisionnés pour d’éventuels départs en retraite de salariés. Ce résultat a été obtenu grâce à 211 000 € d’aides exceptionnelles (Ouest-France du 30 novembre) de l’État, de la Région, du Département et de Granville Terre et mer (GTM).

Retour d’une présidente

« Les fonds de l’association sont passés de 240 067 € en 2013 à 915 352 € en 2019, et sont ramenés à 830 000 € en 2020 compte tenu du déficit de ce dernier exercice », reprend le futur ex-président.

Les vingt administrateurs se sont ensuite réunis pour désigner le nouveau bureau. Sans surprise, Marie-Mathilde Lezan a récupéré son siège de présidente laissé en juin 2017. Dans l’équipe municipale menée par Gilles Ménard, Marie-Mathilde Lezan est conseillère municipale et non adjointe en charge des sports comme en 2014. Elle est également vice-présidente de GTM. En janvier 2022, une Société publique locale (SPL) devrait remplacer l’association qui pilote actuellement le CRNG.